Tout savoir sur la presbytie : symptômes et traitement

Tout-savoir-sur-la-presbytie -symptomes-et-traitement

La presbytie touche plus d’un quart de la population mondiale. Elle concerne essentiellement les personnes âgées de plus de 45 ans : elle est principalement due au vieillissement normal de l’œil.
Une personne presbyte trouve alors du mal à faire la mise au point sur un objet proche, mais cela n’en fait pas une maladie ! c’est un processus tout à fait naturel : le cristallin – cette lentille qui permet à notre œil de faire une mise au point automatique – accumule des cellules avec le temps, perd alors sa souplesse, et devient moins déformable, ce qui l’empêche de modifier rapidement sa courbure et affecte la capacité de l’œil à voir net de près à partir d’un certain âge (45-60 ans).

Comment reconnaitre une presbytie ?

Il est possible de détecter un cas de presbytie lors de l’apparition des symptômes qui suivent :Tout-savoir-sur-la-presbytie -symptômes-et-traitement-lunettesdelecturepascher

    • Des maux de tête.
    • Une vision floue de près.
    • Des difficultés à lire.
    • Une fatigue des yeux.
Lunettes de lecture - NOUVELLE COLLECTION 2020

Comment traiter la presbytie ?

La correction de la presbytie est très simple. Elle consiste à améliorer la vision de près tout en respectant la vision de loin. Et pour ce faire, on distingue entre trois différentes façons de procéder :

  • Les verres correcteurs ou ophtalmiques : il s’agit du moyen de correction le plus répandu pour la compensation de la presbytie. Il existe plusieurs types de verre chacun adaptés à chaque correction. Pour les verres unifocaux ils permettent de voir dans tous les points de verres de près, sauf que la vision devient floue à partir de quelques mètres plus loin. Donc ils sont destinés aux presbytes qui ne portent leurs lunettes qu’occasionnellement ou pour des activités particulières (lectures, etc.). En ce qui concerne les verres bifocaux, Ils sont à double foyers : ils garantissent une bonne vision de près comme de loin. Cependant, on voit imparfaitement aux distances intermédiaires. Ce type de verre est destiné aux personnes qui ont déjà porté des lunettes dans le but de corriger leurs visions de loin. Les verres progressifs sont considérés comme le meilleur moyen qui répond aux besoins des presbytes avec une vision nette à toute les distances, ils rassemblent la partie supérieure du verre
    réservée à la vision de loin et la partie inférieure destinée à la vision de près.
  • Les lentilles de contact : tout comme les verres correcteurs, on distingue entre trois types de lentilles ; les lentilles de contact en monovision, elles sont des lentilles à simple foyer qui corrigent un œil en vision de loin, et l’autre en vision de près. Ce système est appelé bascule et fonctionne en vision alternée. Quant aux lentilles bifocales, elles reposent sur le principe du double foyer des lunettes. La partie supérieure corrige la vision de loin et la partie inférieure corrige celle de près mais ne convient pas pour les distances intermédiaires. Ayant des zones pour corriger la vision de près, et des zones pour corriger la vision de loin, les lentilles progressives garantissent une vision nette à toutes les distances grâce à leur fonctionnement en rotation sur l’œil (le presbyte choisit de voir de près ou de loin en changeant seulement la position de son regard.)
  • La chirurgie réfractive : une discipline de la chirurgie ophtalmique qui consiste à corriger les défauts réfractifs de l’œil. Il existe deux techniques chirurgicales pour corriger la presbytie:
    • Les implants multifocaux : C’est l’une des techniques les plus sûres pour traiter la presbytie. Elle est principalement destinée aux personnes ayant une presbytie totale âgées de plus de 55 ans. Lors de cette chirurgie, on retire le cristallin pour y mettre, à la place, des implants à plusieurs foyers, et ce uniquement à l’aide d’une chirurgie locale. Ces implants-là permettent de pratiquer de nombreuses activités de la vie quotidienne sans avoir recours aux lunettes.
    • La technique du Lasik : c’est un procédé chirurgical purement cornéen qui n’implique aucune pose d’implant. Lors de cette opération, la forme de la cornée est modifiée pour créer une pseudo-accumulation. On y crée alors deux zones de vision : l’une pour la vision de près, et l’autre pour la vision de loin, procédé
      semblable à celui des lentilles de contact. Le Lasik est une opération effectuée sous anesthésie locale qui n’est pas douloureuse, et qui ne dure que 20 minutes.
      C’est pour cette raison que plus de 30 millions d’interventions de Lasik ont été effectuées dans le monde entier depuis 1999.

Tout savoir sur la presbytie  symptômes et traitement-karakaloopCe qu’il ne faut pas oublier, c’est que la presbytie est tout à fait normale avec l’âge, et il n’y a absolument pas de quoi s’inquiéter. De plus, diverses manières d’y remédier s’offrent à vous. N’hésitez donc pas à franchir le pas vers votre confort !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.